Articles les plus consultés

lundi 4 novembre 2013

La Semblada fait la (presque) une

Article sur la Semblada dans le journal La Montagne de ce jour avec une jolie photo d'une bonne partie du groupe.




et voici l'article  :

La Semblada, un habitat groupé qui devrait réunir 22 personnes




Mieux vivre ensemble et réduire l’impact environnemental de leurs logements. Sept familles partagent ce projet commun. Il est prévu de sortir de terre à l’éco-quartier de Trémonteix.
 
Ils se sont rencontrés, lors de réunions sur l'habitat groupé, en 2010, au café-lectures les Augustes. Quelques visites de lieux de « vivre ensemble » plus tard, que ce soit dans la région grenobloise ou en Ardèche, ils décident de passer à l'acte. Eux aussi.
Il y a deux ans, le groupe était constitué autour d'un projet d'éco habitat participatif. Sept familles au total, de 12 adultes et de 10 enfants (bientôt 11…) de 1 à 60 ans. Soit 22 âmes au total pour une vie envisagée dans un même immeuble. « Nous nous sommes vus régulièrement afin de définir nos envies, nos besoins. Et puis, nous avons trouvé le terrain à l'automne 2011, sur le futur quartier de Trémonteix à Clermont-Ferrand », se souvient Yannick Vigignol.
Sur ces 1.800 m ², leur objectif est de construire quelque 900 m ² habitables dont 200 m ² d'espaces de vie commune : une salle de vie, un espace de stockage, une buanderie, un local à vélo, un potager et… une chambre d'ami.
 
Vers un nouvel urbanisme 

« L'idée est également de mixer jeunes couples et personnes qui sont bientôt à la retraite, dans une logique intergénérationnelle pour que les habitants qui rentreront dans le 3 e âge ne se sentent pas isolées ou que nos enfants jouent ensemble. »
Autre objectif majeur : réduire l'impact environnemental de leurs logements. Des matériaux écologiques seront utilisés pour construire le bâtiment avec une ossature et bardage bois. L'édifice BBC bénéficiera d'une chaudière commune au bois.
Le projet a été confié à un architecte, basé dans le Cantal, spécialiste des constructions bois, Simon Teyssou. Le permis de construire pourrait être déposé en janvier et les familles espèrent emménager durant l'été 2015.

Près de 5.400 euros de financement participatif
 
Jusqu'à fin octobre, le groupe était inscrit sur la plateforme de financement participatif d'Auvergne Nouveau Monde : Ulule. Il a rassemblé 92 soutiens permettant d'amasser près de 5.400 euros. Ce montant est destiné à financer, pour moitié, les études sur les espaces communs et les équipements écologiques du futur bâtiment de la « Semblada » (*). L'autre moitié aidera à doter un fonds de financement d'études de faisabilité au bénéfice d'autres projets d'habitat participatif en Auvergne ; quatre autres projets sont actuellement identifiés.
Car in fine, Yannick espère que la « Slemblada » fera des petits. En fait, outre le désir de vivre ensemble, toutes ces familles souhaitent faire changer un peu les mentalités en matière d'urbanisme et d'habitat aujourd'hui



Geneviève Thivat 

(*) En patois auvergnat, slemblada signifie assemblée. Ce terme peut avoir un caractère festif ou plus studieux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire